Lumbago ? Fini le mal de dos avec l’ostéopathie !

Lumbago ? Fini le mal de dos avec l’ostéopathie !

Vous vous baissez pour ramasser un simple objet et vous vous retrouvez bloqué à la remontée ?  

Et si je vous disais que vous pouvez être soulagé, sans médicament, en une seule séance. Que me diriez-vous ?

Grâce à mon expérience de praticien au sein d’Urgences Mal de Dos, je suis spécialisé dans le traitement des lombalgies aiguës, appelées « Lumbago ».  Chaque jour, je libère à mon cabinet des patients de ce mal du siècle. La lombalgie touche ou touchera 80% des français au cours de leur vie ..!

Le lumbago est facilement reconnaissable dans sa présentation :

  • La personne est complètement « bloquée », souvent penchée d’un côté 
  • L’appréhension du changement de position est constante, de peur de majorer la douleur
  • La douleur est permanente, et même la marche peut devenir intolérable
  • Un arrêt de travail est souvent nécessaire, à cause de l’impotence fonctionnelle

Si vous vous reconnaissez dans les affirmations ci-dessus, c’est que vous avez besoin d’aide rapidement. 

C’est une situation qui peut de plus survenir à tout âge. Nous allons voir ensemble les 4 facteurs de risque principaux du mal de dos. Nous verrons enfin les solutions apportées par le traitement ostéopathique en urgence.

Prendre RDV en ligne

Sédentarité et lombalgie

Elle se définit par un mode de vie caractérisé par une fréquence faible voire nulle de déplacements. De nos jours, la majorité des français travaillent sur ordinateur et se rendent sur leur lieu de travail en voiture / transport. Les conséquences sont une diminution de l’activité musculaire, notamment des muscles posturaux qui maintiennent notre dos érigé, et une prise de poids progressive.

Les instances recommandent 30 minutes de marche quotidienne (6000 pas) pour réduire l’incidence des maladies liées à la sédentarité. Si la marche n’est pas votre fort, pensez à pratiquer une activité physique 2 à 3 fois par semaine. Cela vous permettra d’évacuer le stress du quotidien et de conserver une masse musculaire suffisante au niveau du dos.

Surpoids et lombalgie

Le surpoids est souvent la conséquence d’un mode de vie sédentaire. Cependant, l’alimentation joue un rôle primordial dans la stabilisation de votre poids (produits raffinés, sodas etc). Une consultation de bilan avec un nutritionniste est souvent la clé pour déceler les mauvaises habitudes alimentaires responsables de la prise de poids progressive.

Imaginez que vous avez un surpoids de 10kg. Vos articulations supportent l’équivalent d’un pack de 6 bouteilles d’eau tout au long de la journée, en plus de votre propre poids. Le retentissement au niveau des articulations se fera sur plusieurs années.

Les maladies cardio-vasculaires, l’arthrose des membres inférieurs et la lombalgie sont en partie causées par la surcharge pondérale.

L’hygiène posturale (au boulot, mais pas que…)

Votre manière de vous pencher, de rester assis ou de porter un objet a une importance capitale dans le bien-être de votre dos.

Prenons l’exemple de la station assise qui est maintenue plusieurs heures par jour au travail. La courbure lombaire est souvent affaissée si le bas du dos est en contact avec le dossier de la chaise.

La solution est de rouler une serviette et la poser horizontalement dans le dos à hauteur du coude lorsqu’il est plaqué contre le thorax. Cela permettra le maintien du léger creux du rachis lombaire (lordose). Pour une posture adéquate, les hanches, genoux et chevilles devront également être fléchis à 90°.
lombalgie ostéopathie
lombalgie osteopathie

Tabac et lombalgie

Le monoxyde de carbone présent dans la fumée de cigarette diminue la capacité de transport des nutriments vers les muscles et disques intervertébraux. Dans les 20 à 30 minutes suivant la consommation d’une cigarette, le transport de l’oxygène et du glucose est fortement diminué vers les disques intervertébraux. Ces derniers jouent le rôle d’amortisseur et de répartition des contraintes sur la colonne vertébrale.

Ainsi, les fumeurs ont un risque multiplié par 2 à 3 de souffrir de lombalgie par rapport aux non-fumeurs. Il est important de signaler que les effets du tabac agissent à de très faibles niveaux de consommation.

Traitement ostéopathique de la lombalgie

Le traitement ostéopathique va agir sur différentes structures du corps afin de soulager l’état douloureux. Grâce à des tests spécifiques, l’ostéopathe identifie la structure en souffrance pour proposer le traitement le plus adapté.

Si votre mal de dos provient d’un verrouillage vertébral, et que votre terrain le permet (antécédents), les manipulations vertébrales vous donneront en cas d’urgence la réponse la plus immédiate pour le soulagement de votre dos.

En cas de lumbago musculaire, les techniques à visée hémodynamique (contracté – relâché) permettront une action décongestionnante sur le tissu en phase inflammatoire, responsable de la douleur.

Rappelons que c’est le changement de position qui est le plus douloureux lors d’un lumbago. C’est pourquoi le(la) patient(e) sera placé(e) principalement sur le côté pendant le soin. L’objectif de la première séance est de réduire l’intensité de la douleur d’au moins 50%

Enfin, les facteurs psycho-sociaux seront abordés avec le patient. Les crises de lumbago survenant régulièrement dans des contextes de surmenage (travail, déménagement) ou de stress important (relationnel, familial).

Prendre RDV en ligne

J’espère que la lombalgie n’a plus de secret pour vous. Partagez cet article à votre entourage souffrant du dos en cliquant sur le lien ci-dessous.


Les commentaires sont clos.